Archives de catégorie : Portraits


Hervé Bichat

Hervé BichatHervé, Henry BICHAT était ingénieur général du génie rural des eaux et des forêts.

Né le 26 mars 1938 à Luneville (Meurthe-et-Moselle). Il est décédé en 2015.
Fils de Jean Bichat, médecin, député, et de Geneviève Thiebault épouse Bichat.
Marié le 2 novembre 1962 à Catherine Gout.
Trois enfants : Jean-Marc, Philippe, Paul.

Études
Lycée Ernest Bichat à Luneville, École Sainte-Geneviève à Versailles, Université d’Abidjan (Côte d’lvoire), Institut national agronomique de Paris.

Diplômes
Ingénieur agronome, ingénieur du génie rural des eaux et des forêts, licencié ès sciences économiques.

Carrière

  • Ministère de l’Agriculture de Cote d’Ivoire (1963-72),
  • Direction des industries agricoles et alimentaires du ministère de l’Agriculture (France) – (1973 74),
  • Directeur du Centre d’étude et d’expérimentation du machinisme agricole tropical (Ceemat) (1975-76),
  • Chargé de mission à la Délégation à la recherche scientifique et technique (DGRST) (1977-79),
  • Directeur du Centre d’évaluation et de prospective du cabinet du ministre de l’Agriculture (1980),
  • Directeur scientifique (1980-83) et Administrateur (1984) du Groupement d’études et de recherches pour le développement de l’agronomie tropicale (Gerdat),
  • Directeur général du Gerdat devenu Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad) (1985-90),
  • Ingénieur général du génie rural des eaux et des forêts(1989),
  • Membre du conseil scientifique (1985-90),
  • Directeur général (1990-92) de l’lnstitut national de la recherche agronomique (Inra),
  • Directeur général de l’enseignement et de la recherche au ministère de l’Agriculture et de la Pêche (1992-97),
  • Président de la deuxième section du Conseil général du génie rural des eaux et des forêts (depuis 1997).
  • Président du GRET (depuis 1997).

Décorations
Chevalier de la Légion d’honneur,
Chevalier de l’ordre national du Mérite et de l’ordre national de Côte d’lvoire,
Commandeur du Mérite agricole.


Lucien Deschamps

deschamps_03-09-16_dl
Lucien Deschamps, 3 septembre 2015, Conférence « Voyage spatial et santé », Aéro-Club de France-Prospective 2100, auditorium RTE. Cliché Dom Lacroix 

Lucien Deschamps, né le 3 juillet 1944 près de Paris, est diplômé ingénieur électronicien en 1965, puis ingénieur électricien de l’École supérieure d’électricité de Paris (Supelec) en 1967.

Dans le cadre d’études à l’Université de Toulouse, il obtient en 1968 un DEA et un DES de physique atomique et nucléaire avec des travaux de thèse sur les sources ioniques.

Il entre à la Direction des études et recherches d’Électricité de France en 1969 pour mener des travaux sur les applications des matériaux supraconducteurs en électrotechnique.

Il devient ensuite chef de la Division « Câbles électriques et courant continu » en 1976, puis chef de la Division « Nouveaux matériaux » en 1981. En 1985, il est chargé de mission pour des actions de prospective scientifique et technique et des actions de conseil au plan international (Project Manager de deux contrats d’études sur les moyens et l’organisation de la recherche de la société d’électricité PLN d’Indonésie)

Dans le cadre des actions de prospective, il est notamment chargé d’examiner les perspectives des moyens spatiaux pour Électricité de France.

Ses principaux travaux de recherche se situent dans les domaines suivants :

  • Matériaux pour l’électrotechnique
  • Applications des matériaux supraconducteurs
  • Câbles d’énergie à isolation synthétique à courant alternatif et à courant continu
  • Techniques nouvelles de liaisons d’énergie de grand transport (câbles à isolation gazeuse, câbles supraconducteurs, transmission d’énergie sans fil (TESF) etc.
  • Énergétique spatiale : centrales solaires spatiales, générateurs solaires à haut rendement, transmission d’énergie, lanceurs électromagnétiques etc.

Il a effectué dans ces différents domaines diverses innovations (brevets), de nombreuses conférences invitées (40) et une soixantaine de publications internationales.

Il fut également professeur d’électrotechnique à l’École nationale supérieure des industries agricoles et alimentaires (ENSIAA) et à l’École supérieure d’électricité (1985 à 1995).

Lucien Deschamps est membre de nombreuses organisations scientifiques et techniques : Membre senior IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers), animateur de plusieurs groupes CIGRE (Conseil international des grands réseaux électriques) puis secrétaire du Comité 21 de la CIGRE (Câbles), président de 1989 à 1995 du comité « Énergie » de l’International Astronautical Federation (IAF). Lucien Deschamps fut également secrétaire général de la SEE (Société de l’électricité, de l’électronique et des technologies de l’information et de la communication) entre 1990 et 1996 après en avoir été le vice-président, responsable des clubs techniques, de 1986 à 1990. Il est aujourd’hui conseiller du président de la SEE.

Lucien Deschamps, a été l’un des membres fondateurs de l’association Prospective 2100, et son secrétaire général jusque début 2016.

Depuis 2016, il est président de la commission Astronautique de l’Aéro-club de France.

Dans le cadre de ces activités, Lucien Deschamps a créé et organisé plus de cent manifestations nationales ou internationales. Il est à titre d’exemple fondateur du congrès Jicable sur les câbles électriques, du congrès Foudre et montagne, du cycle Solar Power Satellites (SPS) sur les Centrales solaires spatiales et du symposium dédié.

Lucien Deschamps fut élu en 1995 membre correspondant de l’Académie internationale d’astronautique.


Alain Maugard

MaugardAncien élève de l’École Polytechnique et Ingénieur général des Ponts et Chaussées, Alain MAUGARD est né le 23 avril 1943 à Nérac (Lot et Garonne).
Il débute sa carrière en 1967 au Ministère de l’Equipement où il est chargé des problèmes de rationalisation des choix budgétaires au service des affaires économiques et internationales puis des opérations d’urbanisme des Hauts de Seine de 1972 à 1975. Il est nommé directeur départemental adjoint de l’Equipement de Meurthe-et-Moselle en 1975 puis chef du service de la politique technique à la Direction de la Construction et secrétaire permanent du Plan Construction (1978 à 1981) avant de devenir directeur adjoint de cabinet des ministres de l’Urbanisme et du Logement Roger Quilliot (1981 à 1983) et Paul Quilès (1983 à 1984). Il devient ensuite directeur de la Construction au Ministère de l’Equipement, du Logement, des Transports et de la Mer, puis directeur général de l’EPAD (Etablissement Public d’Aménagement de la Défense) en 1990.

Il est également Président de l’Association française de l’éclairage depuis 1997.