Prospective et intelligence artificielle

Le développement de l’intelligence artificielle (IA) est considéré comme une force motrice majeure du 21e siècle, annoncée comme une sorte de tsunami, selon nombre de scénarios prospectifs. L’utilisation de l’IA dans le marketing, la gestion et la conception de produits se développe rapidement.
Les perspectives du siècle nous amènent à poser la question : dans quelle mesure l’IA peut-elle aussi être utilisée pour analyser, restaurer et gérer les équilibres fondamentaux de la planète, à savoir le changement climatique, la biodiversité et la gestion des migrations ?
Cela suppose de décrire précisément les problèmes, selon plusieurs méthodes, et de préparer la conception de leurs résolutions.
Par exemple, nous savons que la sécheresse et les changements climatiques généreront des migrations. Une ancienne étude de l’OCDE estimait qu’environ 200 millions de personnes seront forcées de migrer au cours du siècle. Cet immense mouvement doit être anticipé et préparé. L’économie de marché ordinaire ne peut pas traiter cette situation.

La Fondation 2100 a ouvert le chantier consistant à formuler certaines problématiques majeures pour l’avenir de la planète en collaboration avec des informaticiens de façon à rechercher ensuite comment l’IA pourrait aider à trouver des réponses.

Contact : Dominique Lacroix, gro.01508239904012@x1508239904iorca1508239904lmod1508239904

Photo AWeith, CC BY-SA 4.0