Équipe

L’équipe de direction de la Fondation est composée du Comité de fondation et d’experts associés, promoteurs de chantiers.


Comité de fondation
Thierry Gaudin Jean-Éric Aubert Dominique Lacroix

Thierry Gaudin
Ingénieur général des mines et docteur en Sciences de l’information et de la communication (Université de Paris X Nanterre, 2008) Thierry Gaudin est un expert international (OCDE, Commission Européenne, Banque Mondiale) en politique d’innovation d’une part et en prospective d’autre part. Il est principalement connu en France pour deux livres : L’Écoute des silences, les institutions contre l’innovation (1978) et 2100, Récit du prochain siècle (1990). Un prolongement programmatique 2100, Odyssée de l’espèce (1993), propose aux hommes de bonne volonté de travailler sur douze programmes planétaires pour le 21e siècle. Cette proposition a donné lieu à la création de l’association Prospective 2100.

Thierry Gaudin est cofondateur et président de la Fondation 2100.

Jean-Éric Aubert
Économiste et docteur en mathématiques appliquées (3e cycle) Jean-Éric Aubert est spécialiste des politiques d’innovation. Il a été fonctionnaire à l’OCDE et à la Banque mondiale, et consultant auprès d’agences des Nations Unies et diverses organisations internationales. Étant intervenu comme conseil auprès des gouvernements dans plus d’une quarantaine de pays, il a tiré notamment de son expérience un livre sur l’influence des cultures sur les capacités d’innovation et de développement des sociétés (Cultures et systèmes d’innovation, 2017).

Jean-Éric Aubert est cofondateur et vice président de la Fondation 2100.

Dominique Lacroix
De formation initiale en lettres classiques, Dominique Lacroix a travaillé dans le journalisme, le cinéma et l’édition avant de s’établir comme consultante en technologies d’information auprès de grands comptes (CEA, MNHN, France Télécom…). Elle a été coauteur et éditeur du premier logiciel d’autoévaluation des compétences Internet (Profileur Internet, 1998, vendu à France Télécom) et expert auprès de la Commission européenne. Analyste critique de la gouvernance Internet, elle contribue à la promotion d’une vision européenne du cyberespace.

Photographe, éditeur multimédia et chercheur indépendante,
Dominique Lacroix est cofondatrice de la Fondation 2100, chargée de la réflexion sur la cyberstratégie.

 Jean-Louis Armand  Jean-Louis Bobin  Alain Dupas  Guillaume Ravel

Jean-Louis Armand a enseigné à l’École polytechnique, à l’Université de Californie et à Aix-Marseille Université.  Il a été président de département à l’Université de Californie, président de l’Institut Méditerranéen de Technologie et de l’Asian Institute of Technology.  Il a été membre du Conseil scientifique de défense, du Conseil supérieur de la recherche et la technologie, du Comité national d’évaluation de la recherche.  Il a également servi comme conseiller pour la recherche et la technologie à l’Ambassade de France au Japon.

Jean-Louis Bobin est professeur émérite à l’université Pierre et Marie Curie, rattaché au laboratoire de physique atomique des plasmas denses. Il est auteur ou co-auteur de plusieurs ouvrages sur l’énergie, notamment Quelles prospectives énergétiques à l’horizon 2100 ? (Edp Sciences, 2013) et Demain, quelle Terre ? Dialogue sur l’environnement et la transition énergétique, (Edp Sciences, 2015)

Alain Dupas est un expert international en matière de programmes spatiaux ; physicien, il a été pendant plus de vingt ans chargé d’étude au CNES et il est l’auteur de nombreuses études et livres sur l’espace et la prospective, dont Une autre histoire de l’espace (3 tomes, Gallimard, 1999), La Grande Rupture, (avec Gérard Hubert, Éd. Robert Laffont, 2010) et Demain, nous vivrons tous dans l’espace, (Éd. Robert Laffont, 2011).

Guillaume Ravel, représentant de la Fondation ParisTech dont il est directeur.

 

Experts associés
Jean-Dominique Assié Patrick Dubarle Moussa Hoummady Chikako Matsumoto

Jean-Dominique Assié
Juriste de formation, Jean-Dominique Assié a débuté sa carrière dans le conseil juridique pour ensuite s’orienter, dès 1982, vers le secteur de l’enseignement supérieur en occupant des responsabilités successives dans la direction d’établissements et leur développement international.
Il a rejoint en 1997 l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) pour y diriger, en particulier, son réseau international de filières et d‘instituts universitaires et y développer des programmes innovants de mobilité et de gouvernance des universités. Promu directeur du développement, il a mis en place de nombreux partenariats (Banque mondiale, WISE Qatar, UNESCO… ) et lancé une campagne de levée de fonds.
Il a rejoint en 2016 l’Université internationale Senghor à Alexandrie, Opérateur de la Francophonie, pour y développer en Afrique un réseau de campus externalisés et des partenariats avec des acteurs socio-économiques contribuant au développement du continent africain.
Jean-Dominique Assié a exercé parallèlement, durant toute sa carrière, une activité pédagogique et d’enseignement dans le domaine du droit et de la gestion.

Patrick Dubarle
Ingénieur civil des mines, Patrick Dubarle est diplômé en sciences économiques de l’Université de Paris 1 Sorbonne (DESS). Il est entré à l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économique) comme administrateur à la Direction de la science, de la technologie et de l’industrie (DSTI) en 1978 et a travaillé sur des questions liées aux structures industrielles futures, aux secteurs industriels de pointe et aux politiques de l’innovation. En 1995, il est devenu administrateur principal à la Direction de la gouvernance publique et du développement territorial. Dans les années 2000 il a cordonné et contribué à plus de 15 examens territoriaux réalisés dans la zone OCDE à l’échelle nationale ou régionale. Il a aussi été en charge d’un programme sur l’enseignement supérieur et les régions. Patrick Dubarle a quitté l’OCDE en 2008. Il est maintenant consultant international indépendant. Il a travaillé notamment pour la DATAR et a participé à plusieurs examens urbains de l’OCDE (Corée, Kitakyushu, Stockholm, Antofagasta et Krasnoyarsk).

Moussa Hoummady
Moussa Hoummady, président de l’association des auditeurs de l’IHEST ; délégué à la stratégie, à la prospective et au partenariat, BRGM

Chikako Matsumoto
Avec plus de vingt ans d’expérience dans le monde des affaires, Chikako Matsumoto a une expertise en stratégie, gestion financière / risques, gestion de projet axée sur les résultats et leadership d’une équipe multiculturelle et interdisciplinaire. Elle est la fondatrice / directrice générale de Sorraia Consulting, Inc., un cabinet de conseil stratégique et financier. Elle est également conseillère du programme de doctorat interdisciplinaire de l’Université de Tokyo. Chikako a travaillé pour la Banque mondiale et la Banque interaméricaine de développement, jouant un rôle de premier plan dans diverses initiatives internationales, y compris le financement des catastrophes naturelles, le financement vert, l’Initiative pour les pays pauvres très endettés et la gestion de crise financière du Brésil.