2100, récit du prochain siècle

2100 prochain siècle, 2e édition
2e édition en novembre 1993

2100, récit du prochain siècle , Collection : Grande Bibliothèque Payot,
Disponible chez Amazon.

Consultable en ligne et téléchargeable gratuitement au format images en pdf sur le site de l’Inist.

Pour une mise en perspective, lire aussi 25 ans de réflexion

 

Présentation de l’éditeur

2100_recitImaginer l’avenir du monde pour les cent prochaines années, une tâche impossible ?
La plupart des chercheurs estiment qu’au delà de vingt ans “on ne peut rien dire”. Or, même si l’on manque de certitudes absolues, les signes du futur sont déjà là. Et il est dans la nature de l’homme de rêver son avenir.
Telle est la formidable ambition de Thierry Gaudin et de son équipe (notamment Jean-François Degrémont, Catherine Distler, Gilbert Payan François Pharabod et la contribution de plusieurs centaines de chercheurs) : proposer, en 1990, un récit planétaire du 21ème siècle.
Pendant les trente prochaines années, on assiste à une lente et générale dégradation, où les riches tirent leur épingle du jeu et les pauvres deviennent des sauvages urbains. Continuer la lecture de 2100, récit du prochain siècle


L’Avenir de l’Esprit

L'Avenir de l'EspritL’Avenir de l’Esprit, entretiens avec François l’Yvonnet, Albin Michel, 2001.
Dans ces entretiens avec le philosophe François L’Yvonnet, Thierry Gaudin, ingénieur devenu prospectiviste, s’attache à montrer que la mutation contemporaine n’est pas assimilable à un nouvel avatar de la révolution industrielle mais doit être comprise comme un véritable changement de civilisation.
L’ampleur de cette transformation fait se lever les résistances et les conformismes. Mais quelque chose d’inévitable est en train de se produire. Thierry Gaudin constate que la notion même de connaissance est mise en cause. Il propose une philosophie de la reconnaissance, qui vaut pour les individus comme pour les collectivités, ou encore les « personnes morales » que sont les entreprises. Continuer la lecture de L’Avenir de l’Esprit


Discours de la méthode créatrice

Discours de la méthode créatriceLe Discours de la méthode de René Descartes est considéré comme l’un des textes fondateurs de la philosophie rationaliste, voire de la Science moderne. Si nous avons éprouvé le besoin de mettre par écrit ce qui suit, ce n’est pas pour réfuter, mais pour compléter l’approche de Descartes. Son « Discours », en effet, ne donne pas une « méthode » au sens étymologique du terme : en grec, meta odos, le chemin qui mène au loin. Il donne des éléments de validation, des préceptes, mais ne fournit pas d’indication pratique sur la manière d’avancer. D’autre part, de nombreux manuels ont été publiés sur les « techniques de créativité », à l’usage des entreprises et des consultants. Ces textes contiennent de nombreuses recettes comportementales, mais, à l’inverse de Descartes, ils sont souvent trop précis pour s’adapter à la diversité des situations. Ils ne donnent pas non plus au lecteur les moyens d’adapter leur « méthode » parce qu’ils n’explorent pas les fondements. En quelque sorte, ils disent : « faites comme je vous le dis, ça marche » sans expliquer pourquoi ça marche. En utilisant une approche cognitive et philosophique nous avons voulu nous situer dans cet espace intermédiaire entre la recette pratique et la philosophie. Mais les nécessités de l’exercice nous ont amenés à poser la question de l’être (l’ontologie) d’une manière qui n’est plus tout à fait cartésienne. Ce faisant, nous croyons aussi placer la philosophie en phase avec le XXIe siècle où, d’après nos travaux de prospective, le paradigme scientiste, cohérent avec l’industrialisation, devrait laisser place progressivement à un paradigme dit cognitif. On renonce à l’idée d’un sujet unique et omniscient, celui de la Science, dans lequel s’accumulaient indéfiniment des connaissances, au profit d’une multiplicité de sujets (et d’êtres pensants individuels et collectifs) qui, chacun à leur façon, interprètent en permanence le monde. Ce nouveau schéma conduit à relativiser le savoir, autrement dit à étendre l’idée de relativité au champ de la connaissance.

Télécharger le Discours de la méthode créatrice en format pdf (83 pages, 709 Ko).