Cryptologie et quantique, aide ou menaces ?

Gérard Peliks

Par Gérard Peliks, Association des réservistes du chiffre et de la sécurité de l’information (ARCSI)

Conférence proposée par Dominique Lacroix, dans le cadre de l’atelier « Prospective et cyberstratégie »

Diaporama de la conférence (veuillez patienter un peu à la première ouverture)

Argument
Le chiffrement numérique
actuel est-il menacé par l’arrivée dans un temps encore non déterminé des calculateurs quantiques ? Si, sauf secrets bien gardés, ceux-ci n’existent pas encore sur un plan opérationnel, d’un point de vue théorique des simulateurs d’ordinateurs quantiques existent et de gros moyens sont mis dans la recherche sur cette technologie de rupture.
La physique quantique vient-elle au contraire au secours de la cryptologie, en appui à la résolution de problèmes que ceux-ci vont poser quand les calculateurs quantiques seront capables de mener des calculs à une vitesse d’une magnitude plus élevée que celle dont sont capables les ordinateurs d’aujourd’hui ?
De l’utilisation des photons orientés pour résoudre le problème de la génération aléatoire de nombres qui vont servir à constituer les clés secrètes dans un chiffrement symétrique, à l’utilisation de ces photons pour échanger les clés secrètes d’une manière sûre en se basant sur la décohérence quantique, cette présentation explorera les technologies opérationnelles dès aujourd’hui. La génération spontanée des clés symétriques entre deux entités pouvant être distantes de plusieurs centaines de kilomètres, voire beaucoup plus, en utilisant l’intrication quantique, sera aussi évoquée.
La physique quantique, menace ou aide pour la cryptologie d’aujourd’hui et de demain ? C’est la question qui sera posée et à laquelle nous répondrons. Après cet exposé, un dialogue sera organisé entre les participants.

Gérard Peliks travaille depuis plus de vingt ans dans le domaine de la sécurité de l’information. Ingénieur diplômé, son dernier employeur a été Airbus Defence & Space Cybersecurity.
Il est membre du Conseil d’administration de l’Association des Réservistes du Chiffre et de la Sécurité de l’Information (ARCSI) et lieutenant-colonel de la Réserve Citoyenne de Cyberdéfense (DGGN). Il organise les « Lundi de l’IE » mensuels du Cercle d’intelligence économique du MEDEF Île-de-France.
Président de l’atelier sécurité et vice-Président de l’association Forum Atena, dans lequel il crée et intervient dans de grands événements sur l’avenir de l’Internet, le Big Data et la cybersécurité / cyberdéfense, il coordonne l’écriture du livre collectif Mythes et légendes des TIC.
Il participe à plusieurs comités de pilotage de mastères professionnels et est chargé de cours sur différentes facettes de la sécurité à l’Institut Mines-Télécom et au pôle Léonard de Vinci.
Il est président de l’association CyberEdu, initiative de l’ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information) pour que la sécurité du numérique soit évoquée dans les cours d’informatique de l’enseignement supérieur.

Photos (clichés Dom Lacroix)